Return to site

Ils se marièrent et eurent...

Le jour où tout a basculé

· mompreneur couple

Dans tous les romans, on lit la fin suivante: "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"

Ce ne fut malheureusement pas mon cas, je me maria en 2006 (avec la belle robe blanche) puis…RIEN. Autour de moi, les amies avaient 1 voire 2 enfants et moi…ben toujours rien.

Puis vint la première grossesse, qu'est-ce que j'étais heureuse, je me suis empressée d'acheter des vêtements pour le bébé qui grandissait en moi (8 semaines!!). J'attendais le 3 ème mois pour l'annoncer à mes proches. La vie était belle …jusqu'à la FAUSSE-COUCHE. Le cauchemar! Tout a basculé, mais qu'avais-je fait de mal ?!? Seigneur, au secours! Le gygy avait beau me rassurer "Mme vous en aurez d'autres bla bla bla" rien n'y faisait.

Quelques mois après, 2 ème grossesse c'était la bonne, je le "sentais". J'arrivais fièrement au 3 ème mois (!!) puis douleurs atroces..le cauchemar recommençait. A cette période, je fis la connaissance du mot "curetage" et anesthésie par la même occasion. J'étais dévastée, c'était la fin du monde pour mon couple. Est-ce qu'il fallait qu'on reste ensemble? Etais-je une femme cercueil? Trop de questions dans ma tête.

L'expression dit jamais 2 sans 3. Vous l'aurez compris, je fus enceinte pour la 3ème fois. Je n'ai rien acheté car j'avais dévalisé les magasins pour grossesse 1 et 2. J'ai par contre acheté un livre de grossesse et j'ai même écrit le prénom d'une fille et d'un garçon (un grand pas pour moi). ŒUF CLAIR, vous connaissez? Non? Eh bien moi non plus, jusqu'à la 9 ème semaine de ma grossesse. En gros, la grossesse s'était arrêtée…plus de bébé! Je n'avais plus la force de pleurer. J'ai rangé toutes les affaires de grossesse 1, 2 et 3. Après avoir détesté le Créateur, je me suis dit que ça ne servait à rien et je me suis remise à prier, à vivre, à lire et faire du shopping.

Le 20 septembre 2007, l'autre drame de ma vie, le décès de ma petite sœur Aurélia qui s'est envolée à l'âge de 19 ans après un combat contre la drépanocytose. Je me sentais seule, vide car ma petite sœur était tout pour moi. Ainsi va la vie, durant ces périodes, je survivais, j'étais en mode automate (metro, boulot, dodo).

En 2008, nausées, envie de sandwich au thon, ne serait-ce pas…mais NOOON!! Ben oui, sauf que cette fois-ci c'était différent date prévue de l'accouchement le 20 SEPTEMBRE (coïncidence?!). Je donna naissance à ma princesse Aurélia (prénom en mémoire de ma sœur), ça plane pour moi (dixit Plastic Bertrand). En 2011, Elikya mon petit prince vint rejoindre le clan. En 2014, Kélia ma princesse vint agrandir la famille (mini moi youhouuu). Trois enfants en bonne santé que demande le peuple…c'était sans compter sur le Créateur (quand Il bénit, Il bénit), en 2017, Aliya pointa le bout de son nez. Puis en 2018…RIEN hahaha mon histoire s'arrête là.

Morale de l'histoire: "Après la pluie, c'est le beau temps". Il ne faut jamais perdre l'espoir quelle que soit la situation dans laquelle on se trouve car l'espoir permet d'avancer. Mon expérience renforce ma conviction que les bontés de l'Eternel se renouvellent chaque matin. Tout est possible à celui qui croit.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK